Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

Athènes : Rendu du procès contre des anarchistes pour l’occupation de station de la radio commerciale FLASH

listening-to-radio

Après des reports successifs, le procès pour l’occupation de la station de la radio FLASH qui a été mené le 10 janvier 2012 en solidarité avec tous ceux poursuivis dans l’affaire de Lutte Révolutionnaire et qui s’est terminée par des détentions massives s’est tenu le 8 mars 2013.

Les personnes accusées pour l’occupation de la station de la radio FLASH ont lu une déclaration politique collective à la cour et on mit l’accent sur : “Nous continuerons à nous tenir encore plus combatifs en solidarité avec nos compagnons qui sont poursuivis dans l’affaire de Lutte Révolutionnaire. Nous avons raison de notre côté et nous gagnerons.”

Tous ont été condamné à une année de prison avec sursis pour trois ans parce qu’ils ont refusé de donner leurs empreintes digitales, tandis que les accusations initiales portées contre eux pour “incitation à des actes criminels” ont été abandonné. Donc, tous les inculpés sont partis “libres” du tribunal. Malgré tout, les juges ont imposé une amende contre un compagnon qui n’a pas eu de peine avec sursis à cause d’une condamnation antérieure, il devra donc faire appel de la décision.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>