République Tchèque : Les flammes de la colère frappent Řízkárnu.

Le dimanche 15 mars 2015 au matin, une attaque incendiaire a eu lieu contre deux voitures de livraison de nourriture depuis les restaurants Řízkárna de Prague. Ce sabotage incandescent est notre contribution à la lutte contre l’exploitation des travailleurs et contre la dictature du capital. Vladimir Krulec, le patron de  Řízkárny, est un bâtard capitaliste bien connu. Des centaines de personnes ont payé de leur dur travail uniquement pour qu’il puisse s’approprier tous les fruits de leur labeur. Exploitation dégueulasse, punitions, intimidations – voilà ses méthodes. La colère transformée en action offensive est notre réponse.

Nous nous battons, mais pas pour sauver ou organiser d’autres gens. Notre sabotage incendiaire contre Řízkárně est notre réponse subversive au monde dirigé par les relations capitalistes. Une réponse qui vient des pratiques subversives, qui peuvent être exprimées d’un millier de façons différentes dans différents endroits. Aujourd’hui, les flammes destructrices à Rízkárnou, demain autrement et ailleurs. Les relations capitalistes sont chargées dans tous les aspects de la vie. Nous avons donc un grand champ de bataille. Partout sur ce territoire, il est possible d’exprimer notre relation subversive à la dictature du Capital. Classe sociale des pays au travail salarié. Tout ce que nous avons à faire, c’est vaincre. Des ruines de la misère existante grandit la vie libre. En avant !

Cellules Flammes de la Colère / Réseau de Cellules Révolutionnaires – 15 mars 2015

Sources en anglais et en tchèque

Leave a Reply

Your email address will not be published.