Trois des accusés de la lutte révolutionnaire sont libérés de leur détention préventive

Christoforos Kortesis, Evangelos ‘Vaggelis’ Stathopoulos et Sarantos Nikitopoulos (trois des six détenus accusés d’avoir participé au groupe de guérilla urbaineLutte Révolutionnaire) ont été libérés, suite à la délibération des juges de la cour d’appel le 5 avril 2011.
Les trois anarchistes n’ont cessé de nier toutes les accusations qui leur sont portées sans preuves, seulement sur la base de leurs relations affinitaires et politiques. La fabrication de preuves et les falsifications de la police leurs ont déjà couté un an de prison et ils sont sur le point de passer en justice (dans un futur proche)
Les juges de la cour d’appel par l’article 807/2011 ont levé la détention préventive de Christoforos Kortesis, Vaggelis Stathopoulos et Sarantos Nikitopoulos pour une libération sous caution. Par un décret spécial Christoforos Kortesis et Vaggelis Stathopoulos ont été contraints à une caution monétaire de 3000 euros chacun. De plus ils sont interdits de quitter le pays et doivent se présenter deux fois par mois au commissariat de leur région. Les mêmes restrictions ont été imposées à Sarantos Nikitopoulos- sans la caution monétaire.
La détention préventive a été prolongée pour les membres de la lutte révolutionnaire : Nikos Maziotis, son partenaire Panagiota ‘Pola’ Rupa, et Kostas Gournas.

LIBERTE POUR TOUS LES OTAGES DE LA GUERRE SOCIALE!

Leave a Reply

Your email address will not be published.