Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

Berlin: Attaque sur la Deutsche Telecom en solidarité avec Lutte Révolutionnaire

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, nous avons fait un cadeau à l’économie allemande. Nous avons attaqué plusieurs voitures à l’aide d’engins pyrotechniques sur un site de la Deutsche Telekom à Berlin-Lichtenberg. La date a été choisie en lien avec le procès de l’organisation « Lutte Révolutionnaire » qui commence le 5 octobre à Athènes.

Nous sommes solidaires avec les actions de « Lutte Révolutionnaire » et nous exigeons la libération de COSTAS GOURNAS, PANAGIOTA “POLA” ROUPA, NIKOS MAZIOTIS et tous les autres camarades emprisonnés.

Même s’il est nécessaire que l’option de la lutte armée dans le cadre des formes de résistance autonomes et radicales de gauche soit toujours envisageable, elle ne doit pas être isolée d’autres formes d’actions et de mouvements.

Ici, il n’y a pas de mouvements qui sont prêts à porter et à soutenir la possibilité de la lutte armée. Pour cette raison, il n’y a pas de groupes armés en Allemagne à l’heure actuelle.

Les niveaux de résistance en Europe doivent néanmoins être liés afin de combattre plus efficacement le projet de la puissance Europe.

La troïka a désigné la privatisation des entreprises étatiques comme condition pour des nouveaux crédits à l’Etat grec. Dans ce cadre, la Deutsche Telekom a acheté une grande partie de l’entreprise de télécommunication grecque OTE à une période où la prospérité économique semblait imminente. Etant donné que les profits d’OTE n’ont pas augmenté au niveau espéré, la Deutsche Telekom prévoit des licenciements et des baisses de salaires massives. Même les paiements pour les retraites anticipées sont déclarés comme «fardeaux» dans leur bilan par la Deutsche Telekom. Par cette pression, la Deutsche Telekom essaie d’obtenir les titres manquants de l’Etat grec pour ainsi tout contrôler. L’exemple de cette multinationale montre d’une manière particulièrement claire le caractère inhumain de la logique capitaliste du profit.

En outre, la Deutsche Telekom participe à la surveillance générale de la télécommunication en Allemagne et à l’étranger par le biais de partenariats sécuritaires avec la police et les militaires.

Avec notre attaque, nous voulons soutenir la grève des employés et des travailleurs en Grèce et faire converger la lutte du mouvement anarchiste au-delà des frontières.

Nous espérons que cette action encourage aussi d’autres à participer activement à une perspective militante.

En commémoration de LAMBROS FOUNDAS, fusillé par les flics dans la lutte pour la liberté.

POUR L’ANARCHIE !

« Propagandistes par l’acte »

Traduit de l’allemand par Le Réveil

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>