Athènes : rassemblement en solidarité avec les quatre arrêtés de la manif du 12 février

Ce samedi 18 février, dans le parc d’Aghia Paraskevi (banlieue nord d’Athènes), l’assemblée ouverte des résidents a tenu un rassemblement sono [ndt : rassemblement avec un système audio composé d’enceintes et d’un micro] avec la participation de 50 personnes, contre la répression de l’État et en solidarité avec notre camarade Panayiotis K. (membre de l’assemblée populaire) et les trois autres camarades qui ont été arrêté pendant la manifestation du dimanche 12 février et placés en détention préventive depuis le jeudi 16.

Le rassemblement a duré trois heures. Un texte sur le sujet écrit par l’assemblée a été distribué aux passants et lu dans les haut-parleurs. Une des trois banderoles placée dans le parc disait : “Flics, médias de masse, autorités judiciaires, bas les pattes des combattants. Le 12 février était seulement un début. Insurrection jusqu’au renversement. Tout le monde dans les rues !”.

Nous condamnons la détention provocante et fasciste, tout autant que la mise au pilori dans les médias de masse de Panayiotis K. et des trois autres manifestants.

Nous exprimons notre solidarité sans réserve avec les arrêtés et exigeons leur mise en liberté immédiate. La solidarité est notre arme !

RÉSISTANCE – SOLIDARITÉ – AUTO-ORGANISATION

Assemblée populaire d’Aghia Paraskevi

Source.

Leave a Reply

Your email address will not be published.