Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

Athènes : La police envahit le marché municipal occupé de Kypseli – Appel pour un rassemblement prévu le lundi 27 août

Le samedi 18 août, à environ 7h30, des escouades de police anti-émeute ont envahi le marché municipal occupé de Kypseli, à Athènes. Le maire d’Athènes (Kaminis) a ordonné à la police anti-émeute d’expulser et fermer le bâtiment.

La “Dimotiki Agora” de Kypseli, située au numéro 42 rue Fokionos Negri a été construit en 1935 et est considérée comme un monument historique depuis 2005. Longtemps abandonné par la municipalité locale, le bâtiment a été utilisé comme espace libéré auto-organisé par des individus et des groupes du mouvement antagoniste les six dernières années, accueillant une École Ouverte où il était donné quotidiennement des leçons de grec à des immigrés/réfugiés, une bibliothèque de prêt, des événements, des projections, des discussions mais agissant aussi en tant que marché alternatif (des cultivateurs biologiques y vendant souvent leurs produits, etc.).

Des gauchistes affiliés à “Anichti Poli/Ville Ouverte” (qui est la branche municipale du parti parlementaire gauchiste/social-démocrate SYRIZA) ont aussi été présent dans le marché municipal occupé pendant des années. Dernièrement, “Anichti Poli” a reporté avoir tenté de promouvoir une “solution pour un accord de co-gestion” entre la municipalité d’Athènes et ses membres – au lieu de l’auto-gestion de l’Agora par les résidents et autres soutiens. La dernière opération répressive prouve que leurs efforts sont restés lettre morte; malgré tout, comment ces gauchistes ont agi dans ce cas-ci est significatif de la façon dont ils cherchent à prendre le pouvoir sur des projets d’occupation par des moyens institutionnels.

Aujourd’hui, l’entreprise de l’Agora auto-organisée est menacée par la gentrification. L’assemblée ouverte du marché municipal occupé dénonce à la fois l’intervention de la police anti-émeute et les pratiques de longue date contre un des quelques espaces libérés et tant utiles dans le quartier bondé de Kypseli. Ainsi, différentes personnes qui ont participé activement dans le projet appellent à un rassemblement le lundi 27 août à 18h00 (GMT+2) au 42 rue Fokionos Negri où se situe l’Agora.

De plus, l’Assemblée de Résistance et de Solidarité de Kypseli/Patission, qui a tenu une partie de ses activités dans le marché municipal occupé les deux dernières années, va se joindre au rassemblement lundi devant l’Agora qui est toujours encerclée par les escouades de la police anti-émeute.

Sources : 1, 2, 3, 4

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>