Patras, Grèce : Affrontement avec les fascistes d’Aube Dorée

Dans la soirée du 24 Juillet, des néo-nazis d’Aube Dorée ont demandé et tenté d’organiser un rassemblement sur la place à l’extérieur du stade de Panahaiki (une équipe de football locale). Juste avant le rassemblement, environ 50 antifascistes ont été repoussés par la police anti-émeute qui gardaient la place pour le compte des nazis de l’Aube Dorée.

Plus tard, vers 23 heures, la voiture avec les fachos d’Aube Dorée est passé devant la place Olgas, un lieu populaire réputé anarchiste/anti-fasciste. Elle a été rapidement attaquée par les anti-fascistes et les flics de l’escouade anti-émeute Delta les ont attaqués en représailles.

Environ 25 antifascistes ont été arrêtés par la police et certains ont été torturés par la suite au commissariat. Au moins deux antifascistes qui ont été sérieusement blessés ont demandé à voir un médecin, ce qui leur a été refusé pendant des heures.

Vers 02h40, les 25 antifascistes ont finalement été libérés.

Source – Collaboration du Chat Noir Émeutier

Leave a Reply

Your email address will not be published.