Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

Gênes : Sabotage contre la dictature technologique

CONTRE LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE

La société actuelle peut sans aucun doute être décrite comme un système technocratique dans lequel la science effrenée et les produits qu’elle met sur le marché dominent et régulent la vie au niveau global.

Depuis qu’elles existent, les multinationales maintiennent leur contrôle sur la Planète à travers les Etats et les institutions internationales (ONU, UE, FMI, BCE).

La société hyper-technologique est la société parfaite pour satisfaire les 2 exigences principales du Pouvoir : le profit et le contrôle social.

Grace à la science et à la technologie, élevées au rang de divinités modernes, le profit ne connait plus de limites : on passe de dispositids militaires en continuelle évolution à l’incroyable quantité de produits inutiles voués au commerce.

D’autre part, le contrôle social et de la vie ne pourra qu’être plus capillaire, passant des simples caméras de vidéosurveillance à l’utilisation des nanotechnologies.

Les personnes, qui sont désormais privées de toute autonomie et de volonté propre, sont introduites dans le fabuleux monde de la science à travers un accès partiel et fictif à la technologie.

Avec cette chimère de l’amélioration de la qualité de la vie, les seuls effets réels sont une production frénétique, l’atrophisation des esprits et des capacités de chacun-e, l’effacement des émotions réelles, et donc de la vie en tant que telle.

Tout cela alors que ce qui reste de la nature est dévasté devant nos yeux pour construire de grandes oeuvres qui permettent de faire voyager ces marchandises plus rapidement et de les repérer avec encore plus de facilité.

Tout cela alors que la télévision transmet dans l’indifférence générale des images de peuples massacrés et réduits à la faim pour exploiter les ressources indisensables à l’augmentation de la fabrication de ces marchandises.

Pour une fois, nous avons simplement décidé de passer outre le contrôle et de menacer le profit de la société technocratique.

Nous avons mis le feu aux câbles d’alimentation d’une centrale de télécommunications appartenant à Italsite Spa, entreprise spécialisée dans le secteur en Italie et en Europe.

POUR LA LIBERATION IMMEDIATE DE MARCO CAMENISCH

EN SOLIDARITE AVEC LES ANARCHISTES INCARCERE-E-S EN ITALIE, AU CHILI, EN GRECE, EN ESPAGNE ET AU MEXIQUE

en italien / espagnol, grec

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>