Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

[France] Texte pour un 1er mai de luttes offensives – contre le travail, son salariat !

POUR UN  1ER MAI DE LUTTES OFFENSIVES
CONTRE LE TRAVAIL, SON SALARIAT !
CONTRE CE MONDE QUI LES FAIT VIVRE !

Les anarchistes ne fêteront jamais l’aliénation au travail et à ses apôtres capitalistes et étatiques. Nous voulons continuer le combat des anarchistes de Chicago se battant auprès des grévistes contre l’exploitation patronale, pour mettre fin aux rapports de domination et d’exploitation du capitalisme, de l’Etat, du patronat, du patriarcat et de son sexisme, de toutes leurs normes sociales qui nous sont imposées qui veulent étranger nos voix et piétiner nos vies.

Nous refusons d’être leur marchandise, qu’elle soit animale ou humaine. Nous voulons mettre fin à l’exploitation de nos vies par des patrons, des chef-e-s en redressant des barricades offensive par une lutte des classes dans une guerre sociale contre nos oppresseurs pour la destruction de toutes classes sociales, de toute domination, de toute exploitation et de ce vieux monde qui les fait vivre.

Nous ne voulons plus de barreaux oppressifs autour de nos vies par ces prisons du dehors que sont les usines capitalistes. Nous ne voulons pas apprendre à reproduire leurs rapports de domination et d’exploitation dans leurs écoles dès notre plus jeune âge. Nous ne voulons pas nous soumettre à leurs normes sociales, nous voulons rompre tous leurs rangs, y comprix ceux qui nous sont imposés dans leurs prisons du dedans (HP, emprisonnement carcéral, centres de rétention, centres éducatifs fermés) qui enferment les “récalcitrant.e.s” à cet ordre social bourgeois qui nous dépossède de notre vie.

Il est temps de redonner au 1er Mai et aux 364 autres jours de l’année tout leur véritable sens, celui qui animait les anarchistes de Chicago ! Un 1er Mai fait d’insurrection empruntant des chemins non balisés, fuyant les “contestations légales”, pour s’en prendre aux racines profondes de l’exploitation patronale et étatique par les blocages et les sabotages ! Les anarchistes de Chicago ont engagé leurs vies, non en tant que martyrs, mais en tant que révolutionnaires dans une lutte globale par une stratégie insurrectionnelle dans la réflexion et l’action directe contre les rapports de domination et d’exploitation patronale et étatique.

Dans notre engagement révolutionnaire, il n’y a pas d’innocence mais la nécessité d’être dans une discipline révolutionnaire qui ne fasse aucune compromission avec nos ennemis de classe. Nous voulons détruire jusqu’au plus profond de ses racines les rapports de domination, d’exploitation et leur ordre social que sont le capitalisme, la propriété, l’Etat-Nation et tous ses sbires répressifs, pour une vie intense et pleine de créativité hors de leurs rangs de la soumission. Ne leur demandons pas la permission de vivre. Allons là où nous envies nous portent !

Les anarchistes de Chicago n’étaient ni des héros, ni des innocents mais des révolutionnaires conscients de cette nécessité d’être dans une guerre sociale par l’insoumission contre tout ordre établi à l’exploitation et la domination capitaliste et étatique. Ils ont été tués pour cela. Nous n’avons rien à demander à la justice bourgeoise de classe !

« Non, vous ne nous condamnez pas à mort pour un crime. Vous nous condamnez pour ce qui a été dit sur tous les tons, pour l’Anarchie. Et puisque c’est pour nos principes que vous nous condamnez, je cris sans crainte : Je suis anarchiste ! » (Louis Lingg)

Nous sommes des anarchistes révolutionnaires qui engageons nos vies et qui l’ assumons, contre tous pouvoirs, et quelque soit le nom et le drapeau qu’aborde ce pouvoir. Nous engageons nos vies en étant conscient.e.s que l’ordre établi de la bourgeoisie fera tout pour nous faire taire afin de protéger ses privilèges et maintenir pour cela son pouvoir mortifère sur nos vies. Nous sommes déterminé-e-s, tout comme les anarchistes de Chicago, à continuer de faire entendre notre voix par l’action directe et à ne nous soumettre à aucune domination pour avancer toujours plus vers l’anarchie, et cela pour le bonheur de toutes et tous en nous organisant par nous mêmes sans aucune hiérarchies sans urnes électorales, sans politicien.ne.s, sans Etats-Nations, sans capitalisme, sans l’oppression des religions.

“Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd’hui” August Spies

par des anarchistes…..

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>