Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

Grèce : Le compagnon anarchiste Vaggelis Koutsibelas condamné à 15 de prison

flame

Le procès contre l’anarchiste Vaggelis Koutsibelas a débuté le 6 mars 2013 à la cour d’assise mixte de Larissa. Le compagnon a été détenu pendant quasiment un an, accusé d’une suite d’attaques incendiaires qui se sont déroulées dans la ville de Trikala en mars et avril 2012.

Lors du premier jour du procès, l’avocat de la défense a réfuté les déclarations précédentes faites par la balance Giorgos Zafiris qui est venu témoigner au tribunal. La balance a admis que la police l’a forcé à signer un témoignage montée de toute pièce, parce qu’il a été arrêté pour des accusations concernant des stupéfiants, et que les flics lui ont dit que cela était la manière de s’en débarrasser. La cour l’a menacé de requérir sa mise en détention pour parjure, ce qui ne s’est jamais produit.

Le jour suivant, le 7 mars, Vaggelis a expliqué à la cour qu’il existe une preuve solide qu’il était en fait ailleurs (dans les environ de la préfecture) lors d’une des attaques et qu’il n’était aucunement près de la scène de l’attaque, mais les juges ont répondu qu’évidemment il était dans le bâtiment de la préfecture pour tenter de placer un autre engin incendiaire ! Vaggelis a parlé de la signification politique de ces attaques incendiaires (sans se soucier de qui les a mené), se référant au système politique actuel tout comme à la montée du parti nazi Aube Dorée.

De plus, Vaggelis a demandé à pouvoir bénéficier d’un transfert dans une autre prison car comme il l’a dit dans la fin de sa déclaration “La prison de Trikala est une prison pour affaire de drogue ; je ne peux plus le supporter”.

Le tribunal de Larissa a délivré une décision anéantissante pour l’affaire sans reconnaître aucune des circonstances atténuantes. Le jury a condamné Vaggelis à 15 années de prison avec le droit de faire appel et à une amende de 300 euros. Le procureur a initialement requis un total de 27 années de prison, mais, après une pause dans la procédure, la peine a été “réduite” à 15 années.

De leur côté, ses amis ont soutenu factuellement le compagnon tout ce temps-là, lui envoyant de la force, espérant qu’il sera hors de prison bientôt et ont crié : La passion pour la liberté est plus forte que toutes les cellules !

Récemment, en janvier 2013, la “Synergie des Organisations Anarchistes Liberté Sauvage et Instigateurs d’Explosions Sociales” ont dédicacé leur attaque à la bombe au centre commercial de Maroussi The Mall à Athènes à Vaggelis Koutsibelas, parmi d’autre compagnons anarchistes, en cavale ou incarcérés. Puisse les actes de solidarité se diffuser et réchauffer les cœurs de tous les otages de la guerre sociale !

Adresse en prison actuelle :
Evangelos Koutsibelas
Krinitsa, Trikala – Mpalkoura Trikalon 42100
4ème aile, prison de Trikala, Grèce

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>