Contact

Pour contribuer aux traductions, édition-correction et/ou apporter du matériel original à publier tel que des actualités depuis la rue, des compte-rendus d'actions, communiqués de revendication, des textes pour des compagnon-ne-s emprisonné-e-s ou poursuivi-e-s, des appels, des feuillets, des articles d'opinions, etc. : contrainfo(at)espiv.net

Clé PGP

Cliquez ici pour télécharger (en .asc) notre clé pgp.

Contra Info: Réseau traducteur de contre-information

Contra Info est un nœud international multilingue de contre-information et de traduction, une structure entretenue par des anarchistes, anti-autoritaires et libertaires en activité dans différentes parties du monde.

Les activités du projet ont commencé début 2010, à Athènes, dans le but de diffuser les évènements de la guerre sociale se déroulant sur le territoire contrôlé par l’État grec dans d’autres langues. Mais aussi de diffuser en Grèce ce qu’il se passait ailleurs. Cependant, l’action, tout comme sa documentation multilingue, ne peuvent s’exprimer de façon effective qu’en refusant ces restrictions territoriales. Nous avons donc, à partir de 2011, abandonné ce but initial pour nous atteler à la diffusion de traductions et/ou de matériel de première main, en nous référant à différents lieux, dans l’effort de disséminer en continu l’offensive anarchiste polymorphe contre l’existant, dans n’importe quelle partie du monde.

Contra Info n’est ni une organisation, ni un groupe d’affinité politique. Les compagnon-ne-s et les projets qui participent à notre réseau international interagissent les un-e-s avec les autres de façon auto-organisée et anti-hiérarchique, afin de favoriser le plus large soutien possible aux tendances anarchistes et révolutionnaires de n’importe quel contexte donné. Chaque participant-e à Contra Info vient d’un point de départ différent des autres, partageant sa propre analyse et compréhension de la lutte sans frontières pour l’émancipation collective et individuelle vis-à-vis de toute forme de servitude. Cela dit, nous ne sommes pas démocrates, et ne pensons pas non plus les médias de contre-information comme des plateformes où l’on permettrait aux apôtres de l’État, aux patriotes en tous genres, aux journalistes ou autres larbins de la domination de vomir leur propagande oppressive. Nous sommes des ennemi-e-s déclaré-e-s de tout type de nationalisme, du sexisme, du racisme, de l’étatisme, du capitalisme, du réformisme et de toute autre forme de considération autoritaire. Nous nous positionnons contre les patries et matries, contre le patriarcat, la religion et le traditionalisme, contre le système techno-industriel et l’exploitation, contre l’État/Capital et la Loi. Nous luttons pour la destruction de la société carcérale, pour la solidarité de fait avec les prisonnier-e-s de la guerre sociale et pour la libération humaine, animale et de la Terre.

Vous pouvez nous envoyer des originaux de communiqués de revendication d’actions directes, des traductions, des chroniques depuis la rue, des lettres ouvertes de prisonnier-e-s en lutte et/ou en cavale, des vidéos, affiches, brochures et ainsi de suite. Peu importe si nous sommes en profond accord ou désaccord avec telle ou telle posture particulière, nous serons ravi-e-s de diffuser le message.

Nous croyons que les différences des actions et des opinions anarchistes ou rebelles dignes du monde entier ne peuvent s’exprimer qu’en laissant de côté les sectarismes et les exclusions. De ce fait, indépendamment des polémiques qui peuvent surgir au niveau local ou international entre les diverses tendances de l’anarchie, la contre-information est pour nous une arme qui facilite la coexistence d’individus ou de collectifs qui peuvent avoir une diversité théorique et pratique dans leur chemin vers la liberté. De plus, nous voyons les fonctions des médias de contre-information sous une forme décentralisée, et croyons aussi que les pages ressentant une proximité devraient être liées les unes aux autres, afin de promouvoir une complémentarité entre elles et de produire du matériel qui soit de leur propre responsabilité, plutôt que de tomber dans le mimétisme et de ne devenir que des versions copiées les unes des autres.

Ce projet complémente et soutient un réseau anarchiste plus large et des initiatives des compagnon-ne-s dans le monde entier (pages web, radios, éditions, etc.), en visant à créer un minimum de communication informelle entre tou-te-s celles et ceux qui dédient une part de leur énergie à la contre-information, au-delà des frontières nationales et linguistiques.

Les divers blogs de Contra Info constituent un seul et même projet et se concentrent particulièrement sur les traductions. Depuis le début de notre activité, nous refusons de diffuser des nouvelles qui proviennent de sources corporatives ou de médias qui expriment l’idéologie dominante. De plus, nous n’établissons pas de priorité dans le matériel qui nous parvient : toutes les dynamiques et les flux de contre-information sont générés par des évènements aléatoires, des contributions consistantes et les intérêts particuliers des participant-e-s et de celles et ceux qui souhaitent contribuer, pour en finir avec la spécialisation. Si nous avons connaissance d’évènements de première main, nous tentons de transmettre un contenu original. Cependant, dans la plupart des cas, nous ne faisons pas de republication de textes, bien que nous puissions trouver ceux-ci importants ou intéressants – c’est comme ça, bien que nous puissions vouloir les traduire ou que nous les ayons déjà traduits dans d’autres langues. Il peut arriver que nous republions du matériel – en mentionnant toujours la source – seulement lorsque nous avons quelque chose à y ajouter et à offrir à travers sa diffusion, quand nous sentons que quelque chose en particulier n’a pas été suffisamment bien diffusé, ou bien parce qu’il s’agit d’une extrême urgence. D’un autre côté, il nous plait de publier des textes originaux, des traductions et d’autres matériels lorsque nous les recevons directement, dès lors que leur contenu est en accord avec nos « conditions de publication ». Nous apprécions aussi de recevoir textes et liens pour notre information, mais cependant, si les mêmes contenus ont déjà été publiés sur d’autres pages qui nous sont proches, nous ne voyons tout simplement pas de raison pratique de les reproduire.

Nous invitons donc les individus, les groupes et les initiatives du monde entier à nous envoyer leurs commentaires et à soutenir notre réseau à travers leur participation, qui est vitale.

Nos saluts les plus chaleureux à tou-te-s les prisonnier-es anarchistes du monde entier, ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui luttent pour la liberté inconditionnelle à l’intérieur comme à l’extérieur des murs, sans jamais tomber à genoux face aux serviteurs du Pouvoir.

Rage et conscience !
Contra Info
Mars 2015

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>