Athènes, Grèce : Libération sous caution du compagnon Kostas Sakkas

Le jeudi 11 Juillet, 2013, un conseil de juges d’appel a décidé d’accorder la libération à l’anarchiste Kostas Sakkas. Le compagnon a terminé ses 38 jours de grève de la faim, et est toujours à l’hôpital Nikaia.

Les conditions restrictives imposées sont les suivantes :
– une caution de 30.000 euros (il doit payer cette somme afin de sortir de prison),
– une interdiction de quitter le pays,
– une interdiction de quitter la région de l’Attique,
– l’obligation de se présenter chaque lundi au poste de police le plus proche,
– l’obligation de résider seulement dans la maison qu’il a déclaré comme résidence permanente,
– l’interdiction de communiquer ou de se rencontrer avec  un de ses co-accusés dans l’affaire de Conspiration des Cellules de Feu (cet ordre a été imposé malgré le fait que le compagnon se trouve actuellement dans deux procès pour la même affaire).

Ce soir, à 19h00, il y a encore une autre assemblée en solidarité avec Kostas Sakkas à l’École Polytechnique d’Athènes (entrée par la rue de Stournari) afin d’organiser cette grande collecte de fonds, parce que le compagnon doit payer la caution pour sortir de prison.

Sources: i, ii, iii / Collaboration du Chat Noir Émeutier

Feu aux prisons !

Leave a Reply

Your email address will not be published.